• VMdN

L'intelligence artificielle juste et équitable soutenue par le droit de la concurrence

Accord sur la législation sur les marchés numériques: une concurrence équitable et plus de choix pour les utilisateurs.

Comme annoncé dans mon analyse prospective de décembre 2021 s'agissant du rapport de force entre Etats et géants du numérique en 2022, l'Europe continue de renforcer son arsenal réglementaire au niveau du droit de la concurrence et des droits digitaux en sus de la législation en matière d'intelligence artificielle.

L'approche légale et réglementaire de l'intelligence artificielle attendue depuis l'édiction des première règles éthiques européennes en matière d'IA (2018) et du texte de novembre de l'UNESCO (2021) continue de renforcer l'appel collectif au vue de la nécessité sociétale pour des innovations (Machine Learning, NLP, gaming, drones, etc.) responsable et éthique avec une chaîne de responsabilité claire, de la transparence dans les algorithmes et des études circonstanciées sur la nécessité de certaines applications.

Citons la reconnaissance faciale dans les lieux publics sans réel contrôle de proportionnalité et de nécessite au regard des libertés fondamentales, les enjeux diplomatiques et la responsabilité des Etats en matière de coopération internationale, les enjeux au niveau du droit international et humanitaire et les implications croissantes pour les rapports Nord/Sud et l'isolement des plus vulnérables, des minorités et des populations touchées ou ciblées.

Communiqué de presse du Parlement Européen: DMA: une concurrence équitable et plus de choix pour les utilisateurs | Actualité | Parlement européen (europa.eu)

Recent Posts

See All